14 avril 2013

L'état d'esprit d'une voyageuse solitaire ...

      Aujourd'hui j'ai envie de vous embarquer avec moi, dans mon sac pour vivre l'aventure du voyage en solitaire de plus prêt. Plus de résumés de ce que j'ai vu ou fait les derniers temps,nan, venez voir ce que c'est de voyager seule ! :D
 


J'sais pas trop à quoi j'pensais quand j'suis partie, mais une chose est sûre, je n'avais pas la moindre idée de ce qui m'attendait.
  


   Après 5 mois et demi sur les routes, dans les airs et sur l'eau, je commence à me dire qu'il va être l'heure de rentrer à la maison, d'avoir mon chez moi. «chez moi», cette expression que je n'ai pas eu l'occasion d'utiliser depuis 166 jours maintenant. J'ai dû changer de «chez 'plus ou moins' moi» une bonne 120aine de fois, ce qui signifie, chercher bien 120 fois «où est-ce que je vais bien pouvoir dormir cette nuit ?». Et quand je n'ai pu réserver l'hôtel sur le net, que j'me dis «on verra bien» ...bin oui, je «vois bien» ce que c'est de faire du porte à porte avec 15kg sur le dos ...


   Une fois installée, si par chance ce n'est pas un hôtel affreux avec une mini piole sans fenêtre (comme à La Paz) ou un hôtel où je me retrouve à devoir payer une chambre double alors que je suis seule (Crousti se contente allègrement de mon sac), quelle joie de poser son sac, prendre une douche et d'aller respirer l'atmosphère de cette nouvelle ville !
   Mais tôt ou tard, vient la suite de ce qui fait partie de l'aventure. La prochaine mission, que je l'accepte ou non : « où est-ce que je vais bien pouvoir manger ?» Ouf, le ptit déj est compris dans l'hotel ... Ou bien, Et zut, faut que j'pense à acheter des trucs pour mon p'tit dej demain ... Pas plus petit que 250gr les plaquettes de beurre ?! Mais j'suis seule, j'repars demain ...il ne tiendra pas la route ! Tant pis, trop envie d'un p'tit déj qui se rapproche de ceux francais ! La confiote tiendra la route on dira !


   Nous disions donc...resto pas cher...resto pas cher ... Hop, c'est parti pour le tour des cartes ! Réalisé lui, bien 300 fois ! Le mieux du mieux restant toujours les conseils des locaux et les p'tits bouibouis dans la rue !
Pas mauvais ce repas, v'la une bonne chose de faite ! ...et puis bon, bah on reprends la recherche dans 6h ... Puis demain, puis après demain ... Etc...
    Même les régimes soit disant les plus efficaces déconseillent de sauter un repas ... Mais quand t'es en Bolivie, que t'en as assez du poulet, du riz et des patates, ou que, K.O. d'une journée de marche dans les rues thailandaises t'as la flemme de ressortir, eh bin tant pis pour toi, tu n'mangeras pas ! Tous ces repas zappés me montrent bien que souvent ma faim a une bonne part psychologique !


   Autre option concernant les repas; ne pas trop piger le menu et te retrouver, le ventre qui cri famine, face à une bonne assiette inmangeable ... car epicée ...

 


  Je rêve d'une tarte aux épinards ou d'une purée Mousline...

 


   En revanche, les fruits, je suis fan ! Ma mère me demandait si je mangeait un peu des nouveaux fruits ... Euh oui, des bananes ! J'adooore ce fruit, surtout les petites ! Mais bon, peut-être pas au point d'en acheter 20, même pour moins d'un euro ... Ah, mais en Thailande, ça se vend comme ça, pas moyen de prendre «only the half» en mimant un couteau coupant ces 500grs de bananes... Bin voila, t'es toute seule et si tu veux vraiment des bananes, t'en auras pour 4 jours !
   Voilà pour les commodités,version moi toute seule contre le reste du monde !

 


   C'est parti pour la visite de la ville ! Allez, on économise le taxi et de toutes façons à pied, on voit plus et on «ressent» plus la vie des rues ! Ce qui nous fait bien 4 à 5h de marche par jour ! Entre ça et les repas qui sautent, j'vais revenir maigre moi ! Tu parles ! Trop de petites tentations sucrées ou salées tout au long de la route ! «oui mais ça j'ai pas encore gouté ! .... Oui mais faut que j'en profite, y'en aura plus au Japon ! ... Ouaaais, mais à côté de ça je marche beaucoup !...attends Crousti, c'est vraiment pas cher !».
   Bon, quand la distance est vraiment trop elevee, meme probleme avec le taxi que dans les hotels. Avec le temps, on a beau etre 3 ou 4 dans ma tete, c'est moi qui doit payer pour tout le monde, pas possible de descendre le prix car je suis «only one bed» ou c'est trop cher le taxi pour just one person ... De meme pour les excursions et tours organisés; plus on est, moins c'est cher. Mais quand je ne trouve personne pour partir avec moi, bin tanpis !

 


   Les treks que j'ai fait m'ont neanmoins permis de rencontrer des gens bien sympas et j'adorais, jongler entre le francais, l'anglais, l espagnol et l'allemand en Amazonie !
    On dit beaucoup que qd tu voyages seule, t'es jamais vraiment seule ... Mouais, pas trop d'accord... Certes tu rencontres peut etre plus de monde que si t'etais en groupe ou couple, mais y a bien des moments ou l'occasion de rencontrer du monde ne se presente point !


    Et puis y a des «coups de foudre d'amitié»; des personnes avec qui le courant passe tout de suite et ce sont de superbes rencontres. Mais le moment de se separer vient souvent trop vite et les programmes trop differents ne permettent pas de continuer la route ensemble. Alors on recherche cette force en soit pour aller de l'avant, une fois les adieux fait. Et finalement, on se dit que si on est triste, c'est qu'on a eu de tres bons moments ensembles donc c'est positif. Et puis, on sait qu'on rencontrera bientot d'autres personnes. On ne sait pas ou ni quand, qui sera la personne, d'ou viendra t elle, et ce coté je nsais pasce qui m'attends, je l'aime bien !


   Cependant, ces rencontres ephemeres ne vallent pas mes amitiés précieuses et fallait s'y attendre,c'est ce qui me manque le plus. De parler avec ceux qui me connaissent, de partager mes pensees avec des gens que je connais de longue date, de parler d'autre chose que des pays qu'on a vu ... Comme me disait une nana,c'est vrai que finalement on repete toujours un peu les memes choses avec les personnes qu'on croise. Je me souviens que j etais avide de rencontrer de nouvelles personnes, je suis servie ! Mais maintenant je preferai retrouver les anciens :p


   Au passage, figurez vous que, a part une famille en Argentine, je n'ai pas croisé un seul Alsacien ! Normal, notre ville est tellement chouette, pas la peine d'aller voir ailleurs ! :D

 


    J'ai eu la chance de retrouver ma mere et une amie en Argentine, puis ma soeur et mon beau frere jusqu a hier, ici en Thailande. Il n'y a aucun doute, la morale de «Into the Wild» disait vrai; le bonheur est fait pour etre partagé.
   Meme si j'adore ma liberté et apprecie d etre seule parfois car ca rends mon voyage beaucoup plus impressionnant, c'est tellement chouette de partager des impressions,des blagues, des emotions avec des proches ! Avec le temps, je m'emerveille moins devant une plage paradisiasue quand j'y suis seule car la solitude commence a etre trop presante. Et d'ailleurs, j'ai un peu dechanté quand au principe d'ile paradisiaque. Navree de casser du reve, mais quand on voit une photo de plage de reve, on ne voit pas les 20m qu'il faut marcher pour pouvoir nager, ni tous les touristes a coté, ni les moustiques a la tombée du soleil, ni les vendeurs sur la plage qui parfois n'hesitent pas a vous reveiller pour vendre des tissus, ni les resorts et autres immenses complexes hoteliers qui gachent l'ile, ni les prix des restos, ni les serveurs qui vous mettent un menu dans les bras tous les 5m, ni la chaleur accablante qui vous empeche de sortir entre 11h30 et 15h30 ... Comme le remarquait mon beau frere, on n'est jamais propre ou sec ! On commence par la creme solaire qui rends poisseux, puis vient la transpi, puis l'eau salée, et apres une bonne douche et de l'apres solaire, c'est au tour de l'antimoustique !


    Ca doit vous sembler un peu abuser d ecrire ca, si vous lisez ca de votre lieu de travail ou par temps moche et froid. Mais je ne me plains pas non plus, je suis consciente de la chance que j'ai eu et j'ai tenté d'en profiter chaques fois a max ! Mais c'est super positif, ca me montre que notre bon vieux climat Alsacien me va parfaitement. Je reve d'avoir froid et de rentrer dans mon p'tit chez moi et partager thé a la menthe avec qqn !

 


   Je crois que je vais tout apprecier a mon retour. D'avoir un lave linge, une cuisine !!!, un frigo, une armoire ! A ca, poser ces affaires, vider son sac, le reve de beaucoup de voyageurs !


   En fait c'est ca, quand tu voyages, il n'y a aucune stabilité, rien de durable. Au debut, c'est genial et on en apprecie chaques parties, mais la, pour moi, apres 5,5 mois l'enthousiasme n'est plus le meme.
   
 
  Fait pas beau, p'tit coup de spleen ou les chutes d'iguazu sur les joues ? Ok, deprimes un p'tit coup si tu veux, mais n'ayant soit pas d'internet soit pas d'amis connectés sur le net (foutu decalague horraire), soit pas de nouvelles rencontres a qui t'as envie de te montrer comme ca, eh bien tu ne peux compter que sur toi meme pour repartir ! Pas le choix, il va falloir puiser au fond de toi, cette force qu'on pense avoir perdue, mais dont on trouve toujours des traces quelque part ! Puis l aventure continue, «finalement je rentrerai pas demain»..


   De meme, un coup de flip face a une grosse chenille ver-de-terre qui passe entre les doigts de pieds ou un gros cafard dans ta chambre en Thailande ? La trouille de prendre cette route d'isla del Sol sur le lac Titi Caca car il fait nuit, l'orage tonne au loin et je n'ai que la faible lueur de mon portable pour m'eclairer un peu dans ce sentier de montagne tout noir ? Tu peux crier comme une fille, faire ta chochotte, tout ce que tu veux, personne ne te regardes ou ne viendra t'aider,donc autant affronter tout ca, de toutes facons, pas vraiment le choix....

 


  En conclusion, ce voyage m'aura encore plus ouvert les yeux sur 3 choses :


- j'aime trop ma p'tite vie a Strasbourg, j'ai des amis geniaux et que c'est pas la peine d en chercher ailleurs, j'aime mon independance, mais j'ai besoin de mes proches. J'adore le neuf, l'aventure, mais surtout j'apprecierai tellement d'avoir mon chez moi, mon cocon !


- j'adore voyager. Pas de doute, je suis faite pour ca ! Malgres toutes les embuches, les difficultés citées plus haut, je rafole debarquer dans un pays et repondre a toutes mes questions «de quel coté roulent les voitures ? A quoi ressemblent les gens ? Comment sonne la langue ? Cmt st les transports en commun ? Qu'est ce qu'on mange ? Combien ca coute ? C'est quoi le change avec l'euro ? Quel temps fait il ?», de meme en arrivant dans une ville. Marrant de voir comme tres rapidement on «sent» la ville ou non, si on va l'aimer ou pas. 

   Ce que j'ai rafolé jusqu a present,c'etait surtout me perdre dans les ptites ruelles, aller au fin fond des marchers, me couler dans le flot des personnes dans les rues bordees de building de tailles vertigineuses et aux enseignes plus flashy les unes que les autres, manger dans des bouibouis tenus par des p'tits vieux, admirer tous les levers et les couchers de soleil possible... Et aussi ce sentiment etrange d etre dans une megalopole, ou d arriver dans un pays en se disant «personne ne me connait ici, tout le monde n'en a absolument rien a faire de moi ici !».
   Je me rends compte cependant qu'une frustratuon subsiste apres chacun des pays que je fais, ou je ne parle pas la langue. Oui, je prends conscience que ce qui me plait le plus dans un voyage,c'est l'echange avec les personnes, decouvrir leur vie ... une pub mexicaine disait «chaque personne est un monde» et j'aime beaucoup cette idee ! Donc pour es prochains voyages (et y en aura !) j'apprendrais la langue autant que possible avant de partir !


  - et enfin, bah, je l'ai fait. J'ai fait mon tour du monde. J'ai reussi a me debrouiller toute seule. Maintenant je sais que je suis capable de m en sortir toute seule, que ca soit pour trouver ou aller, me reperer ou pour m'auto remonter le moral. Je sais aussi que la solitude ne me fait pas peur et que je peux rester seule.


   Alors oui, je peux le dire; je suis fiere de moi.

 

    Vous l'aurez compris, ce message sonne un peu la fin. Mais pas vraiment non plus. En fait j'ai décidé de rentrer plus tot que prevu. Je n'irai donc ni en Chine, ni en Mongolie. Je sais que je pourrais le faire, mais je pense que la je n apprecierai plus assez. L'idee de rentrer me trotte trop dans la tete, et je savais en partant que je sentirai quand viendra le moment de rentrer.
   Pas de date arretee pour le retour, mais a voir comme ca, ca serait courant mai - juin.


   Je pars lundi pour Kuala Lumpur (j'adore ce nom), j'y reste le temps qu'il me plaira (j'aimerai y trouver une occupation comme apprendre la langue ou aller dans  un foyer ou orphelinat), puis p'tit tour aux Philippines comme prévu, et retour parmis les miens.

 


    En attendant, carpe diem a fond fond fond !

 


   Ah oui, et en attendant aussi, il est deja 14h et j'ai toujours pas trouvé où et que manger :p

 

 

Posté par annedelorme à 15:34 - Commentaires [19] - Permalien [#]

Commentaires sur L'état d'esprit d'une voyageuse solitaire ...

    .

    Posté par vivien, 14 avril 2013 à 15:52 | | Répondre
    • Anne, à Vert St Denis on te suit, t'écoute (la musique !), on te lit et on t'aime. Tu verras c'est trop bien Pâques à La Blaise ! Et cette année on a même vu Guillaume ! Pourtant tu n'es pas la seule à "aller voir ailleurs", mais bien la seule à partir si longtemps.
      BBT de VSD (je traduis Bons Baisers Tendresses de Vert Saint Denis). Nico et Alexis se défoncent à vélo en Auvergne en ce moment. Les 3 précieuses : Mathilde promène Lise+ Fanny avec leurs jolies petites robes à Paris car il fait très chaud.
      C'est trop magnifique ton voyage. Je suis quand même bien contente que tu nous reviennes quelque temps ... avant de repartir.
      Bisous pleins d'affection et attente.
      Tiamo (en clair Tante Monique LP) 25 04 2013

      Posté par Tiamo, 25 avril 2013 à 22:34 | | Répondre
  • Quelle joie et qu'elle tristesse de te lire.... À la fois de savoir que tu te sens seule parfois et que tu vas bientôt rentrer. J aimais beaucoup te lire. Mais aussi toujours cette joie de voyager au travers de tes commentaires....
    Nous sommes tous fiers de toi ma petite Anne... Peu de gens auraient pu faire ce long voyage en solo, y compris moi.
    Voilà maintenant tu vas encore bien pouvoir profiter de ta derniere destination et apprécier de nouveau ton petit chez toi alsacien.... Et j espère surtout te revoir par la suite que tu me racontes!!!
    Voilà voilà ma belle je te souhaite encore du courage pour tous ces moments difficiles. ... À très bientôt, gros bisous

    Posté par raph, 14 avril 2013 à 16:12 | | Répondre
  • Merci Raph pour tes mots ! Mais je ne veux surtout pas avoir l air de me plaindre, juste vous raconter un peu la realite de terrain . Ce post est a lire avec un ton joyeux et non un ton plaintif, navree si on ressent de la tristesse en le lisant, c est pas l idee ! Le moral va bien, surtout quand je pense a retrouver des gens comme toi ! Rendez vous sur les tapis roulants ?

    Posté par annedelorme, 14 avril 2013 à 16:19 | | Répondre
  • ****************

    Posté par Marc Hassin de V, 14 avril 2013 à 17:29 | | Répondre
  • Et tu n'as pas fini de réussir !***********************

    Posté par P., 14 avril 2013 à 22:40 | | Répondre
  • Il me tardait d'avoir de tes nouvelles... Je te savais en bonne compagnie mais tout de même!
    Merci de nous faire part de tes impressions après 5 mois et demi de voyage...
    C'est touchant.
    Bravo de ne pas faire le forcing. Continue de te faire plaisir et à positiver même contre vents et marées.

    Posté par Maridel, 14 avril 2013 à 23:15 | | Répondre
  • Merci !

    Posté par marj, 15 avril 2013 à 22:46 | | Répondre
  • ********Waou une jolie louche de philosophie, d'humilité, de joie profonde! Merci pour ce beau témoignage et de nous partager ces ressentis si intenses!Quel chemin! belle suite de route h'rti et crousti! z'êtes des sacrées chouettes! et comment nous aussi qu'on est fiers de toi, euh de vous pardon crousti! à vite les thés à la menthe et les partages forts de voyages********* «chaque personne est un monde» ! ça scintille ça! poutoux magiques les alsaciennes du bout du monde!! MERCI

    Posté par Marlotte, 17 avril 2013 à 19:44 | | Répondre
  • et bien et bien!!! désolée mais l'intro, le développement et la conclusion ça ne vient pas!
    J'ai juste envie de te faire un caaaalin en te lisant chère cousine!!!
    profite encore de tes futurs moments et j'ai hâte d'avoir enfin l'honneur de goûter ton thé à la menthe
    je t'envoie des becos!!!

    Posté par anne, 19 avril 2013 à 14:09 | | Répondre
  • Merci d'avoir partagé ton expérience, à travers laquelle j'ai eu l'impression de regarder un bon reportage d'Arte

    A bientôt.

    Posté par Loys, 20 avril 2013 à 14:40 | | Répondre
  • Annnneeeeeee, nousssss on t'aiiiiiiimmmme, sache-le et repenses-y quand tu as ces moments de spleens!!!! En tout cas merci de ce temoignage, ca change du "la vie est tjrs rose" car avant tout tu as le droit d'avoir ces moments de surprise positifs comme un peu moins. je trouve ca super que tu arrives a te dire que cest le moment darreter pour rester sur une bonne note. Qd tu veux pour tchatchatcher sur skype.
    Bisou

    Posté par Zego, 22 avril 2013 à 10:05 | | Répondre
  • Re-Hello!!! Et bijour a Crousti!

    Tout d'abord merci car en te lisant on voyage vraiment avec toi, et tu as une maniere d'ecrire qui donne envie se te lire, je n'avais pas remarque que ce blog etait aussi long avant de vouloir remonter au debut de la page.
    Bref, je n'imagine que trop bien ce que tu ressens car je suis passe par la un petit peu ucu mais en 10 fois moins fort, le fait d'etre souvent seul, c'est pesant. J'espere neanmoins que tu continues a apprecie a fond et que la solitude ne prends pas trop le pas sur l'emerveillement. Tu l'as tres bien dit, cette experience est ultra super positive, meme si elle ne peut pas etre maga geniale, chaque heure de chaque journee de chaque semaine de chaque mois depuis que tu es partie. J'ai hate de te revoir et que tu me montres toutes les photos. Au fait, ca ne te dirait pas de passer par Brisbane une petite semaine, tu n'es pas loin histoire de dire? Tu aurais un lit, une armoire, un frigo et je pourrais te faire visiter les environs donc tu ne serais pas seule!
    Je te laisse y songer! Bisous

    Posté par JB, 23 avril 2013 à 03:38 | | Répondre
  • On sera là pour t'accueillir les bras grands ouverts Annele. Tu as vécu et est toujours entrain de vive une expérience de fou et tu en tires le positif pour grandir. C'est une Anne grandie que nous retrouverons
    Je ne suis pas triste pour toi, je suis super heureuse de me dire que bientôt je te reverrai et je sais que tout ce que tu as fait ces 5 derniers mois ont été fait sans aucun regret ! Félicitations my friend. Gros bisous. Ta Juju

    Posté par Juju, 24 avril 2013 à 16:53 | | Répondre
  • Bien chère Anne,

    Tu l'as fait ! Je suis très heureuse pour toi! Si tu savais combien je comprends ce que tu nous partage, ce mélange de sentiments ne m'est pas étranger : la joie de découvrir du pays, la tristesse de la séparation des gens croisés, le constat interminable que notre cœur est finalement chez nous. J'ai hâte de pouvoir te croiser pour partager tout ça ! Profite et quand viendra l'heure bon retour ! N'oublie pas cette phrase que nous avions fait notre à quelques jours de notre retour : il ne faut jamais s'habituer ! Biz!

    Posté par Anne-Laure, 27 avril 2013 à 02:13 | | Répondre
  • Bonjour Ma chère petite Anne ! On est le weekend du 28 avril, je passe un weekend délicieux chez Florence et Ronald, je viens de me mettre à jour dans la lecture de tes récits et c'est Florence qui joue ma secrétaire car ça fait presque un an et demi que je n'ai pas tapé à l'ordi. Je reste toujours émerveillé par la spontanéité de ton écriture, de tes récits et tu arrives à nous faire sentir très fort ce que tu ressens à chaque instant. Je t'embrasse très tendrement. Papa

    Posté par Papa, 27 avril 2013 à 18:44 | | Répondre
  • Super ce bout de voyage dans tes pensées et ton cœur !
    Bon courage pour la suite de ton périple !
    ************************************************

    Posté par pierredazeraille, 27 avril 2013 à 20:03 | | Répondre
  • 6 mois, c'est parfait. C'est bon, Anne, je cautionne. Tu peux rentrer!
    Tu as certainement laissé un bout de toi dans chaque pays, n'oublie de reconstituer le puzzle quand tu reviendras au milieu des gens comme nous, penauds, les bras ballants...Couille de loup, parlons poil parlons bien. Come back, qu'on se marre un peu.

    Posté par La plus belle, 29 avril 2013 à 22:47 | | Répondre
  • Ma ptite Anne...
    je viens enfin de trouver le temps pour une connexion internet avec mon ordi et j'en ai honte...j'étais grave à la bourre...j'ai donc lu tes aventures depuis le Japon jusqu'à cette confession et je tiens vraiment à te dire que ton blog est génial et tu t'exprime superbement bien,en nous intégrant à ton périple,nous faisant partager tes fous rires,tes déprimes,tes auto conclusions...et tout ça avec une plume qui te correspond tellement!
    Alors voilà j'ai passé 20 min à lire tes aventure en me tapant des fous rires toutes seules ds un lieu super silencieux ou tt le monde me matait! merci pour ce moment de pure divertissement et de communion avec toi!
    Je pense souvent très fort à toi et me retrouve ds ton dernier texte quand tu parle de n'avoir jamais un chez soi,d'en ressentir le besoin...moi c'est souvent pareil ds chaque nouvelle aventure professionnelle ou je me lance...je me dit,un jour j'aurais un "CHEZ MOI"!
    Franchement ,ton aventure et ta plume merite d'en faire quelque chose après..si t'y avait pas encore pensé...je serai la première à le dévorer!!
    gros bisous,ou que tu sois,à n'importe quelle heure du jour ou de la nuit, je t'envoi toute mon amitié,à toi et crousti!

    Posté par Camille, 23 mai 2013 à 19:40 | | Répondre
Nouveau commentaire